Genocide
Search

France le 25 Mars 2012


Sok Khemaro
65, Avenue Marie Curie
Appt D15                                     
77600 Bussy Saint Georges                                 
Mail: bopha.d@free.fr
                                                           Président des Etats Unis d’Amérique
---------------------------------------------------Ban Ki Moon, secrétaire générale des Nation Unis
---------------------------------------------------Juges de CETC - Les Médias

Lettre ouverte aux juges de CETC, Président des Etats Unis d’Amérique et M. Ban Ki Moon

Monsieur le Président des Etat Unis, votre Excellence, Monsieur, Madame,

Nous, victimes du génocide khmer rouge voudrais lancer cet dernier appel à vous et à votre institution demandant votre plein soutien et d'intervention pour le rétablissement de la «justice» et «vérité» concernant ce qui s'est passé réellement dans le régime Khmer rouge et la période qui suit pour la bien de l'humanité et la mémoire des victimes de ce crime atroce.

Comme vous le saviez, depuis la chute de ce régime sanguinaire, aucun tribunal adéquat n’a été tenu pour définir la responsabilité de chaque auteur du génocide commis contre le peuple khmer. Hanoi et Polpot clan avait envoyé un de l'autre la responsabilité du crime commis. Il est facile pour Hanoi, le cerveau et le gagnant de ce crime et d'autres criminels impliquant dans ce crime de charger toute la responsabilité sur le fantôme de Polpot, tout en refusant Polpot d'être entendu par un tribunal adéquat le temps où ce dernier était encore vivant. Polpot était morts ou tués de façon plus que douteux alors que celui ci avait dit au journalistes présents de dire toute la vérité sur ce qui concerne ce qui s'est passé dans son régime. Le monde et ceux qui sont impliqués dans le crime à un certain niveau semblent forger pour que les choses aillent dans cette direction. En ce qui concerne le CETC, la plupart des victimes ont le sentiment que, ce n’est qu’un procès du S21 lequel Hanoi, le vainqueur, l'utiliser pour se venger de clic de Polpot, le perdant et ancien esclave de Hanoi qui a osé s'opposer à la politique expansionniste et génocidaire de Hanoi, entre autres; avait conduit de purge de se débarrasser des éléments vietnamiens afin d'inverser la tendance et prendre le contrôle du pays. A évident, CETC a intentionnellement épargné les hautes personnalités khmères rouges actuellement au pouvoir ou proche du régime comme Sihanouk, Keat Chhun, Thioun Prasit etc et surtout l'un des hautes personnalités de Beng Trobaek prison, M. Hor Nam Hong , actuel ministre des Affaires étrangères cambodgien, qui était le président de la section B32 de comité « homme » de la prison du Beng Trobaek.

Dans un de son entrevue, Ieng Sary avait fait remarquer que la Chine avait fourni des munitions à aux Khmers rouges, mais Ieng Sary oublié de mentionner que les Khmers rouges était entrainés ou formés par les Vietnamiens sur plan militaire comme idéologique et administrative et que ces fournitures chinoises Khmer rouge ont obtenu par le biais des Vietnamiens.

Récemment Chea Noun a ouvertement accusé Hanoi d’avoir participer ou planifier le massacre de masse contre le peuple khmer durant le régime khmer rouge en formant, trainant les Khmer rouge "Front/Ronaksé" à mener le génocide contre le peuple khmer. Mais à chaque fois quand quelqu'un parler de Hanoi impliquant dans le génocide contre les Khmers, ça devient un tabou, ça dérange tellement que on préfère l'étouffer, on chercher à faire taire à tout prix comme si ces gens ont peur que la vérité finira par exploser sur le visage de ces gens.

Comme tout le monde peut savoir que, à la fin de l’année 1974 ou au début de 1975, Khmers rouges, proprement dit, étaient environ 3000 individus, comment une lutte armée de 3000 membres avec de pauvre armement, de pauvre formation et aucun but réel ni l'organisation ect, peut gagner une lutter armée contre un État si elle n'a pas été guidé ou supervisé par la ou les force extérieure, bien planifié et bien organisé avec les ressources humaines nécessaires et de munitions ? Dans l'un de son interview Nguyen Co Thach a avoué que les Vietnamiens ont massivement retourné au Cambodge pour aider Polpot et Sihanouk en difficulté  face à la armée République khmère. Sans le soutien massif des Vietnamiens, les Khmers rouges n'auraient jamais pu exister et encore moins s'emparer du pouvoir, ni peut mener le génocide contre le peuple khmer. Pour nous, les victimes de cette extermination abominable, il est invraisemblable que les Khmers rouges veuillent tuer tous les Khmers pour être remplacé par les Vietnamiens. C'est ce qui a été prévu. En 1979, quand les vietnamiens ont officiellement colonisé avaient découvert qu'il y avait environ 50% du peuple khmer encore en vivant, Hanoi avait tenté d'exterminer le reste du people Khmer à travers une extermination program appelé le « K5 » visant surtout les hommes khmers en conservant les femmes en particulier.

Dans son livre, «Frère numéro un" professeur Chandler a mentionné que «Tous les cadres khmers rouges doivent passer par un camp politique, détenu par les vietnamien appelé Camp 100, situé au nord du Cambodge pour recevoir une formation et de l'ordre" Donc ce qui s'est passé au Cambodge au cours de cette période a été orchestrée, commandité et massivement assisté par les Vietnamiens. Chandler a également mentionné "Salot Sar veux devenir quelqu'un en offrant son service au vietnamien" Polpot a commencé à détourner de Hanoi quand ceci a compris les Vietnamiens ne voulait pas le garder pour leur service, mais a essayé de l'éliminer pour être remplacé par un autre pantin.

Monsieur le Président, votre Excellence, en consultant ces liens, vous trouverez une quantité de documents montrant ue les Vietnamiens avaient planifié le génocide contre le peuple khmer même cela n’était fait directement de leur propre main. Ces documents ont démontré que, dans les années soixante-dix ou même inférieure à cette période, les Vietnamiens avaient investi le Cambodge comme leur sanctuaire pour préparer leur guerre contre Etats-Unis, contre le Cambodge et planifier le génocide contre le peuple khmer.

http://amekhmer.free.fr/khcrucial-event/sihanouk-crime/1sihanoukyuoncrime.htm

http://www.facebook.com/#!/profile.php?id=563921480&sk=photos

Nous vous rappelons, Monsieur le Président, votre Excellence, dans historie du Cambodge, ce n'est pas la première fois que le peuple cambodgien ont été victimes du génocide. Dans le passé lointain ou récent, surtout au 19ème siècle, plusieurs milliers voire même des millions des innocentes cambodgiens ont été successivement et atrocement exterminés par les Vietnamiens. Et le « killing field » ne serait  pas le dernier. Comme preuve, le « killing field » a été suivie par d'autres génocides pas moins sanglants que « killing field » appelé K5 sous occupation direct des Vietnamiens après 1979. Le génocide est maintenant mené par une autre façon, invisible, mais aussi destructif et inhumaine, comme dit Peter Leuprecht « La politique néocoloniale de concession est un échec et devrait être reconsidérée car il n’a aucun respect pour les droits de l'homme et le bien-être des personnes concernées » "

Monsieur le Président, votre Excellence, après « killing field », il y avait des vaste campagnes au Vietnam, organisée par le gouvernement Vietnam, pour inciter le population vietnamien à installer Cambodge. D’ailleurs, ces vietnamiens qui sont venus s’installer au Cambodge ont obtenu le plein appui du gouvernement fantoche (PPC) installé par Hanoi pour cette mission après l'Angkar Leur Angkar ou captren (en vietnamien) avait exterminé la moitié de la population khmère à fin de libérer les terres et les ressources pour la population vietnamien. C'est bien un pire crime raciale commis par Hanoi que le monde continue de nier ou fermé les yeux par préférant, par discrimination ou par consentement.

Monsieur le Président, votre Excellence, dans le crime de « killing field », les victimes ont le sentiment d’être doublement victimes, celui de génocide et autres crimes commis par les communistes indochinois, orchestré, dirigé par VN/NVN dans sa chasse de territoire, de ressources, et l’autre par les médias et la communauté international qui continuent de soutenir les assassins, piétiner la mémoire des victimes et nier leurs droits, leur souffrance en cherchant à préserver à tout prix ceux qui ont le sang du peuple khmer sur les mains. Ces gens préfèrent sacrifier les innocents. Après tout, ces victimes y peuvent rien.

Monsieur le Président, votre Excellence, tuer, mentir et détruire la vie est quelque chose de facile à faire. Il suffit  rien pour un meurtrier de sang froid, mais la barbarie et la cruauté pour commettre des atrocités, des assassinats contre au autre humain sans le moindre signe de culpabilité ni sentiment humain. Mais il faut de l'effort et une longue culture d'humanisme pour préserver la vie et la dignité humaine. Depuis 1975, voire inférieure à cette période, le Cambodge a traversé d'un génocide à l'autre, d'une violence extermination de mass à une extermination lente et invisible.

Il y a plusieurs décennies que Vietnam est confronté à une explosion démographique morbide, mais au lieu de mener une politique démographique contrôlée comme la Chine, le Vietnam a mené de nombreux crime expansionniste et génocidaire contre d'autres peuple à fin de libérer les terres libre et les ressources pour son peuple. Ce sont de pires horreurs pires et crime contre l'humanité que le Vietnam et ceux qui soutiennent cette politique sanguinaire et criminels doivent faire face la responsabilité dans les prochaines décennies. Consentement ou autoriser ce genre d’horreurs et crimes contre l'humanité se perpétuer en toute impunité en su et en vue de tout le monde est un autre crime grave et il est de votre devoir et de votre responsabilité et celle de l'ONU l'institution d'arrêter ou de mettre fin à ce genre de pratique criminelle contre les innocentes qui ne peuvent se défendre contre les criminels les plus puissants. La culture du génocide est le fléau de l'humanité et il ne s'arrêtera pas même tous les Khmers seront tous exterminés. D'autres personnes seront victimes de celle-ci même les anciens auteurs de ces atrocités désormais des nouveaux habitants du Cambodge.

Pour toutes ces raisons, Monsieur le Président, votre Excellence, nous faisons un appel à votre conscience humaine et à votre sens de la responsabilité pour faire la lumière sur ce qui s’est réellement passé durant cette période à la mémoire des victimes de ce génocide et ceux qui y sont encore. Et que tous les auteurs impliquant dans ce génocide doivent être traduis devant un tribunal compétant sans exception. Qu’ils faire face leur responsabilité pour les horreurs commis ! C’est un autre crime, un autre génocide pour les victimes à subir l’humiliation et leçon d’histoire de la part des vainqueurs ou auteurs des crimes. Etant les victimes de « killing field », et de nombreux autres crimes raciaux perpétué  par les vietnamiens au long de l’historie du Cambodge, le peuple Khmer ne demande rien de ces assassins. On ne veut ni vengeance ni violence contre ces assassins mais demander au monde et les auteurs de ces horreurs et crimes contre l'humanité de reconnaître leurs crimes et qu’ils demandent pardon au peuple khmer publiquement. Nous demandons que la vérité du « killing field », doit être restaurée et révélé au monde entier à la mémoire des victimes et qu’il y ai une condamnation sévère contre ceux qui nient ou  tentent de nier ces crimes comme faisait  l’état français concernant le génocide Arménie. Nous demandons la construction du mur commémoratif en tout lieu où le génocide a eu lieu en mémoire des victimes. Nous demandons une "vraie" Justice et non une Justice de complaisance - Et la vraie justice ne peut se faire au Cambodge, toujours sous l’emprise de la même bande d'assassins qui avaient le sang des victimes sur les mains et pour qui la justice n’est encore qu’une notion anodine.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, votre Excellence, Monsieur, Madame, l’expression de notre très haute considération.

Bopha Duong

 
@Bopha Angkor 2004. All rights reserved